ferme du bel air logo

Rechercher

Rechercher :

Les liens amis :

Un jour à la ferme (ex de journée type)

Les activités

Les activités du moment

Présentation

Infos utiles

Albums photo

Le coin des anims ...

Vie de l’association

Forum

Les activités

La fermentation alcoolique

Fabriquer du pain et, à chaque étape de sa préparation découvrir un aspect des céréales, de leur histoire, de leur culture et de leur usage. Visite d’une exploitation céréalière de Villiers : histoire de la culture du blé et ses évolutions techniques. Description et démonstration d’un moulin à farine traditionnel. Confection du pain. Mise en évidence du processus de fermentation au travers d’expériences scientifiques : observer, formuler des hypothèses afin de comprendre le rôle respectif du glucose, du gluten, du dioxyde de carbone lors de la levée du pain.

Une ressource épuisable : mesure de la consommation, réflexion pour trouver des solutions d’économie, expérimentations. Les changements d’état (liquide, gazeux, solide) : expérimentations L’eau dans la nature : mesures hydrologiques pour comprendre le cycle de l’eau, enquête sur le cheminement d’une goutte d’eau, mesures et comparaison d’acidité en amont et en aval du plateau de saclay ou comment la nature des sols intervient dans la filtration des eaux, les processus d’érosion, ...

harvest

La finalité de cette excursion d’une journée est d’apprendre aux enfants à regarder le milieu qui les entoure. Ils sont les acteurs de la découverte sur le terrain, le rôle des animateurs est de les guider et de leur donner les clés permettant de comprendre les mécanismes qui aboutissent à la formation du contexte géologique dans lequel ils vivent et de souligner l’importance de le préserver. Cela commence par s’initier à la lecture du paysage (Vallée de la Mérantaise) et de la carte topographique correspondante et à apprendre à utiliser la boussole et l’altimètre pour se localiser et reporter des observations sur une carte et dans un carnet de terrain.

On utilise comme supports de l’excursion la carte géologique au 50.000ème qui a le même fond et la même échelle que la carte topographique La lecture de ces cartes nécessite la compréhension de quelques notions très simples : courbes de niveau, strate ou couche horizontale, principe de superposition. Sur le terrain on apprend à reconnaître les principales formations sédimentaires : de la base au sommet, les marnes et argiles, les sables de Fontainebleau et les calcaires, la meulière de Beauce, les limons de plateau.

horse

On aborde aussi des sujets comme les mécanismes de formation des sédiments, la distinction entre roches sédimentaires d’origine détritique, chimique et biologique, la datation des roches par les fossiles. On apprend les critères minéralogiques de reconnaissance sur le terrain des principaux minéraux des roches sédimentaires (quartz, calcite, argiles). On donne quelques notions simples d’hydrologie : origine des rivières, les eaux acides du plateau de Saclay et leur transformation au cours de la traversée des sables de Fontainebleau.

Lorsque les minéraux se développent dans un milieu donné, ils piègent dans des lacunes de cristallisation de dimension microscopique des petites quantités de ce milieu. Une expérience très simple qui illustre ce phénomène consiste à faire évaporer sous le microscope une solution aqueuse saturée en NaCl ; on voit se former des cristaux de sel contenant des centaines de petites cavités cubiques remplies d’eau. En termes scientifiques ces objets prennent le nom d’inclusions fluides. Ce phénomène est utilisé entre autres pour identifier des pierres précieuses ou semi-précieuses telles que celles qui ornent des bijoux ou couronnes des plus célèbres. Le but de l’atelier est de montrer la diversités de ces inclusions que l’on va trouver dans les trois états de la matière (solide, liquide et gazeux), parfois réunis dans la même inclusion et de montrer comment ces objets microscopiques permettent de remonter aux conditions de formation des minéraux. Ceci débouche sur d’autres applications telles que la recherche des gisements métallifères ou la géothermie.